Journal des Lycées > L'actualité des lycées > Finistère > MFR 29 > Les articles > Le CDI, un atout pour la revue de presse

Le CDI, un atout pour la revue de presse

Héloïse, Caroline et Morgane, en train de préparer leur revue de presse dans la salle de lecture de la MFR de Landivisiau. (Crédit photo : MFR Landivisiau)
Si, dans la plupart des MFR, les centres de documentation et d'information ont disparu, à Landivisiau le CDI fait de la résistance !
« En tant que documentaliste, j'y remplis les traditionnelles missions de prêt de livres et de périodiques, d'aide à la recherche sur des supports papiers et numériques, de mise à disposition d'annonces de stage ou d'emploi ...
« J'ouvre le CDI tous les après-midis, mais l'heure de pointe se situe surtout pendant les heures d'étude ! En effet, si le reste du temps, il est surtout fréquenté pour le confort de sa salle de lecture, en revanche pendant les TP les élèves peuvent venir travailler par petits groupes. C'est à ce moment de la journée qu'ils doivent se plier à un exercice imposé : la revue de presse hebdomadaire. « Exercice imposé » car c'est rarement de gaité de coeur qu'ils s'y prêtent...
« Chaque semaine, je les vois arriver, un binôme par classe. Il y a les habitués, souvent les 1ères et les terminales qui profitent de l'expérience des années précédentes et qui travaillent de manière autonome. Et puis il y a les nouveaux ( 3e et 2nde), qui me demandent l'air un peu perdu : « Madame, je suis de revue de presse, est-ce que vous pouvez m'aider ? ».
« Je leur présente alors les journaux, s'ils le demandent, je les guide dans le choix des articles à retenir. Nous échangeons sur l'intérêt de parler d'une actualité plutôt que d'une autre. En fin de semaine, ils doivent présenter leur revue de presse de manière à susciter un débat dans la classe.
« Ce n'est pas chose facile pour eux. Tous avouent être stressés à l'image de Maïlis en 2nde : "Il faut parler devant les autres et on ne sait pas s'ils vont être intéressés et puis, on a peur que les thèmes choisis ne fassent pas débat. »

Mais dans la grande majorité, les retours sont positifs :
Camille, élève en 2nde A. « Cela nous permet de nous tenir au courant de ce qui se passe dans le monde ou autour de nous. Le fait d'en parler nous aide à mieux comprendre l'actualité. »
Loane , élève de 2nde A. « La revue de presse m'a appris à parler devant toute la classe ce qui n'est pas forcément évident au début. Mais c'est une bonne idée, car par la suite nous aurons des examens où l'oral est très important.  »
Caroline, élève en terminale CGEA. « C'est une heure agréable, où on fait autre chose que des cours, on apprend à s'écouter, à discuter entre nous de sujets dont on ne parlerait jamais autrement 
. »
Virginie GOURIOU, MFR de Landivisiau
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié