Voilà, c’est fini…

Vendredi 17 mai, le mandat 2022-2024 du Conseil Régional des Jeunes s’est clôturé avec émotion au sein de l’hémicycle. C’est la fin d’une aventure collective riche et formatrice pour 153 jeunes bretons engagés.
Hortense Benoist et Aurèle Foulonneau. (Crédit photo : Hortense Benoist)
Une session pas comme les autres À peine entrés dans l’Hôtel de Courcy, les jeunes élus montrent leur nostalgie de pénétrer dans l’hémicycle une dernière fois après 15 sessions plénières.
Ce sentiment se lit aussi sur les visages des adultes chargés d’accompagner les lycéens dans leur engagement. Chacun relate ce qu’il retient de cette expérience, les meilleurs moments, des anecdotes…
L’heure du bilan Ce travail de récit de ces deux années au CRJ, se poursuit dans chaque commission. En communication, les jeunes ont réalisé une frise chronologique avec des photos et post-it collés sur quelques feuilles de papier. « Le résultat est top ! On se rend bien compte de tout ce qu’on a fait ! » s’exclame une élue de la commission. L’occasion aussi de se souvenir de certaines actions : « On a fait tellement de choses ! Les micro-trottoirs et le plateau TV m’ont vraiment marqué » poursuit un autre jeune. La présentation au Président de Région, Loïg Chesnais-Girard, des réalisations de la commission, est indubitablement un des moments les plus forts pour toutes les commissions. « On se sent écoutés et reconnus par le Conseil Régional » précise une élève de terminale.
Des projets concrets Pour ce mandat, les 153 conseillers régionaux jeunes ont fait le choix de porter 10 projets qui s’inscrivent dans le temps. Parmi eux, la création du prototype d'une application nommée Breizh'pass, comportant une carte interactive des lieux et événements culturels bretons ; la mise en place d'une carte de fidélité, Breizh'imoine, pour faire évoluer le regard des jeunes sur le patrimoine breton ; la réalisation d'une série de podcasts s'intéressant au rapport des Bretons au littoral ; la mise en place d'une semaine des projets pour favoriser le bien-être des lycéens au sein de leur établissement, mais aussi la conception d'un jeu de société Sexpérience pour sensibiliser sur les IST, l'orientation sexuelle, la contraception, etc...
Une expérience riche Gaby Cadiou, conseillère régionale en charge du CRJ, s'adresse une dernière fois à la jeune assemblée : « J'espère que vous allez repartir, comme moi, plus riches de cette expérience ». Ce que confirment de nombreux élus  : « Nous avons le sentiment d’avoir beaucoup appris à tous les niveaux. Nous avons gagné en maturité et en confiance en nous. Se confronter aux points de vue de nos camarades venus de toute la région, nous a permis de faire évoluer nos opinions, de comprendre les attentes de chacun et d’adapter nos projets pour qu’ils conviennent au plus grand nombre ». Par ailleurs, le Président de Région, lors de sa venue le 15 avril, a tenu à féliciter les jeunes non seulement pour les projets réalisés, mais aussi pour leur aisance à l’oral.
« Les jeunes ont beaucoup évolué, ils ont acquis de nombreuses compétences qui leur serviront tout au long de leur vie. Grâce aux nombreuses personnalités qu'ils ont rencontrées, ils possèdent un carnet d'adresses précieux pour leur vie future. Je serai toujours présente pour les accompagner, en politique ou ailleurs », poursuit Gaby Cadiou, lors d'un échange en bilatéral.
Place à la relève Il est temps de passer le flambeau à d’autres jeunes. « Foncez, osez ! », chacun semble vouloir transmettre les mêmes encouragements.
« N’ayez pas peur du côté institutionnel, au CRJ, on monte des projets ensemble, comme des amis, et tout le monde est bienvenu ! » souligne la co-présidente, dans une interview accordée à la Région.
La flamme du CRJ ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Rendez-vous en septembre pour de nouvelles élections !
Hortense Benoist
Connexion à la salle de rédaction numérique (SRN)
Se connecter

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié