Jean d'Ormesson, l'Immortel

Jean d'Ormesson. (Crédit photo : Nicolas MENARD-Flickr.com/creativecommons)
Voilà déjà quelques mois qu'il s'est éteint. Pourtant, jamais les librairies n'ont connu une telle rupture de stock pour son dernier ouvrage Le guide des égarés  ; en réalité l'avant-dernier car Et moi, je vis toujours sera publié à titre posthume. Jean d'Ormesson restera dans l'esprit des Français un homme brillant, drôle et cultivé et surtout un philosophe follement intéressant. Il est parti, pourtant il est encore là, telle une légende. C'est de ce guide des égarés que j'ai choisi de vous parler. D'emblée il annonce : « Aujourd'hui, comme hier, nous sommes tous des égarés ». Il ajoute même un mode d'emploi à la première page en guise de préambule afin d'introduire sa pensée. Au fil de l'ouvrage, à partir d'un mot, d'un seul, il nous emporte : liberté, plaisir, amour... Une lecture étonnante Il s'adresseau lecteur avec du recul, il y expose sa vision de la vie et du monde. On a l'idée que tout va mal, que les gens sont malheureux mais qu'ils pourraient être tellement plus malheureux. Il expose ce qu’il nous reste du bonheur qui s’est petit à petit transformé en une sorte de méditation métaphysique. Ce n’est pas pour autant un manuel de philosophie, il n’en a ni la rigueur, ni l’austérité. C’est un livre sérieux qui se veut par moment drôle. Il s'agit en fait d'un regard sur le monde et sur la vie, une réflexion légère sur des problèmes graves. Une lecture envoûtante qui nous plonge dans l'univers si singulier d'un homme d'esprit qui sut traverser notre siècle avec légèreté. Voici une bonne idée de lecture, pour découvrir ce monument qui nous a quittés et réfléchir plus en détails sur le fait que nous sommes tous des égarés d'une manière ou d'une autre...Timothé MAROUZÉ TES mauve quartier Ste-Anne
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié