Un CDI vaste et bien doté

Février 2015 a vu l'ouverture d'un nouveau centre de documentation et information dans un espace central de 290 m2 et 120 m2 pour les trois salles annexes. Retour sur cet aménagement de grande ampleur.
Tout commença par un plan (Crédit photo : Lycée Paul Sérusier)
Auparavant le lycée comptait deux CDI, l'un au rez-de-chaussée pour le lycée général et l'autre au premier étage pour le lycée professionnel. En 2004 les deux établissements ont fusionné mais faute de locaux adaptés, les CDI sont restés séparés. Par contre, les élèves avaient la possibilité de fréquenter les deux locaux. Dès lors, les professeurs documentalistes ont harmonisé leurs pratiques et oeuvré à une base documentaire unique, mais il faudra attendre onze ans de plus pour fusionner enfin les deux entités.
Un plan concerté Nous avons eu la chance de pouvoir intervenir sur l'aménagement de cet espace grâce à la liaison que le proviseur de l'époque, M. Dubois, faisait avec l'architecte. Ainsi nous avons proposé des alternatives aux erreurs du plan initial.
Nous avons organisé la partie centrale du CDI en trois zones : une zone silence totale pour les personnes ayant envie de lire ou de travailler individuellement, une zone de chuchotement possible pour échanger des informations à plusieurs, et une zone de conversation basse autour du pôle des bandes dessinées et de la presse à l'entrée. L'idée est donc de permettre à tous de trouver un lieu chaleureux et relaxant adapté à chaque type d'activités. On y retrouve les espaces habituels : lecture, travail, travail informatique, orientation, exposition, documentation et prêt.
Autour de cet espace, on a deux salles informatiques de dix-sept places chacune, d'une salle de conférence et projection avec quarante-huit chaises à tablette choisie pour s'adapter en douceur à l'université et un bureau vitré et une salle d'archivage.
Un déménagement d'envergure Côté déménagement, les professeurs documentalistes en poste en avaient l'habitude. En vingt ans, le CDI du lycée professionnel du Poher a déménagé quatre fois et celui du lycée Sérusier une fois avec l'aide des agents du lycée. Et cette fois-ci une équipe de déménageurs était prévue. C'est néanmoins une trentaine de meubles à monter et 230 mètres linéaires à garnir des 8000 livres, sans compter les bacs à bande dessinées, les nombreux magazines et les documents d'orientation !
Cinq ans après Au fil des années, l'aménagement initial n'a guère été modifié. Le bureau vitré prévu pour les professeurs documentalistes est devenu une salle de travail en autonomie d'une capacité de huit élèves. Certaines grilles d'affichage ont bougé et un ordinateur a été enlevé. Le projet de mise en place de deux tablettes sur stations fixes n'a pas été finalisé en raison de difficultés de surveillance des locaux.
Et les élèves ? Côté fréquentation, les années se ressemblent sauf en période de restrictions Covid. Au lycée, les élèves peuvent entrer et sortir sans se pointer et sans rester toute l'heure, il est donc difficile de chiffrer la fréquentation. On note un changement dans les usages informatiques. Les ordinateurs du CDI sont moins utilisés au profit des smarphones personnels. Et les élèves attendent avec impatience le wifi pour pouvoir se servir de leur propre matériel.
Les nouveaux locaux n'ont pas changé les animations proposées par les professeurs documentalistes. On peut toujours participer à la réalisation du journal du lycée, des tables thématiques de livres sont disponibles régulièrement, des affiches sur le développement personnel renseignent les élèves, des conseils numériques sont distillés etc.
Aude Pascoët prof doc
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié