Erasmus, quand tu nous gagnes !

Depuis 2017, 52 membres du personnel du lycée sont partis en stage de formation ou d'observation avec Erasmus...Et ce n'est pas terminé...
Matthieu Chéreau à Dublin (Crédit photo : Matthieu Chereau)
Johan Leduc
(Malte en août 2021)
"Mon objectif était de confirmer mon niveau de maîtrise dans la langue pour appréhender plus sereinement cette année où j'enseigne à des élèves de terminale qui font l'option EURO en SVT.
Cette formation m'a permis d'intégrer un cours proche de mon niveau et de rencontrer des personnalités très diverses. Les cours sont le plus souvent organisés en débat sur un sujet d'actualité, c'est très riche parce que non seulement on apprend du vocabulaire, l'enseignant corrige nos fautes de grammaire, mais en plus on peut échanger avec des personnes qui vivent aux 4 coins du monde. C'est assez drôle de se confronter aux clichés que les autres pays ont sur nous et de se rendre compte de ce qui nous rend français. C'est également plaisant de voir que même à l'autre bout du monde, les enjeux et les sources d'inquiétudes pour l'avenir sont les mêmes. Ça donne vraiment l'impression d'être un citoyen du monde.
L'île est entourée de plage et l'eau est d'une transparence incroyable, on peut faire du snorkelling avec 1m de profondeur et on voit déjà beaucoup de poissons. J'ai aussi particulièrement apprécié les visites des sites historiques nombreux de l'île de Malte et le périple en scooter sur l'île voisine de Gozo."

Fabiola Martin
(Malte Juillet 2021)
"Pour moi être partie en mobilité Erasmus à deux reprises est une chance et une opportunité dont je suis très reconnaissante à mon établissement qui nous le permet et nous le rend possible, mais aussi au dispositif ERASMUS qui nous attribue ces bourses. J'ai beaucoup apprécié mes deux séjours où j'ai bénéficié de cours collectifs et particuliers qui m'ont permis d'améliorer mon anglais et de travailler les compétences orales.
C'est aussi une immersion qui redonne confiance et motivation, deux éléments nécessaires quand on enseigne.
Enfin, cela m'a permis d'étendre ma connaissance du monde anglophone en partant dans des destinations que je ne connaissais pas.
Si c'était à refaire, j'aimerai partir en stage d'observation dans une école enseignant en anglais ou encore partir en Espagne pour réactiver mes compétences en espagnol."

Sophie Tessier Bonneau
(GB août 2021)
"Outre le fait que ces bourses m'ont permis de toujours pratiquer la langue que j'enseigne et pouvoir ainsi me remettre à niveau, j'ai eu la chance de faire de très belles rencontres. Les mobilités ERASMUS m'ont vraiment fait acquérir une identité européenne.
J'ai eu la chance de pouvoir bénéficier de 9 bourses européennes de 1994 à 2021 et même si les noms ont changé au fil du temps (Lingua/ Socrates, Comenius, Erasmus, Erasmus+) le principe est toujours resté le même
Si c'était à refaire... J'aurais aimé pouvoir poursuivre mes mobilités au Royaume-Uni (cours et séjour en famille), hélas ce n'est plus envisageable depuis 2022 ! . Toutefois une autre option est peut-être possible en axant le séjour sur un stage en entreprise et là, je me verrai bien faire un stage dans un jardin de la RHS (Royal Hoticultural Society) !

Virginie Peronno
(Dublin octobre 2021)
"Pour moi, être partie en mobilité ERASMUS, c'est l'opportunité de pouvoir travailler et améliorer mon anglais, apprendre de nouvelles activités pédagogiques que je réinvestis dans mes cours de DNL (Discipline Non Linguistique). Découvrir une nouvelle ville anglophone et "vivre la culture du pays" . Les deux séjours réalisés étaient vraiment très bien, je referais à l'identique. Peut-être pour une prochaine fois, j'aimerais réaliser un stage d'observation en Suède/Finlande/Norvège afin de découvrir de nouvelles façons d'enseigner...

Matthieu Chereau
(Dublin avril 2022)
"Pour moi être parti en mobilité ERASMUS, c'est une belle opportunité de découvrir un autre pays, une autre culture tout en approfondissant la maîtrise d'une langue étrangère.
Ce voyage en Irlande était ma première mobilité ERASMUS.
Si c'était à refaire, je repartirai sans hésiter. J'espère bien avoir l'occasion de le faire d'ailleurs...
Ces 15 jours en totale immersion ont été positifs sur le plan de ma progression linguistique, mais cela a été également une belle parenthèse qui m'a permis de rencontrer des personnes venues d'horizons variés en Europe et, plus largement, du Brésil (5 étudiants dans la promo).
Le choix des cours, pour les +30 ans, s'est également révélé être pertinent de par la richesse des échanges sur le plan des expériences personnelles et des parcours professionnels.
Enfin, je connaissais le Royaume-Uni mais l'Irlande a été une vraie découverte pour moi. La culture des deux pays présente évidemment des similitudes mais les cours de civilisations et les nombreux échanges que j'ai pu avoir avec les Irlandais m'ont montré d'autres facettes dont je ne soupçonnais pas l'ampleur."

Vicky Lasserre
(Rome avril 2022)
"Pour moi, c'était me retrouver à nouveau étudiante (cure de jouvence !), et surtout pouvoir pratiquer l'italien tous les jours, observer comment on apprend l'italien à des étrangers et avoir la chance de rencontrer des gens du monde entier animés par le même amour pour la langue du Bel Paese (Beau pays).
C'était la première fois que je partais.
Si c'était à refaire, je le ferais au même endroit mais en composant un programme de cours culturels."

Suite des témoignages ci-dessous.
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié