Les femmes artistes : vers plus de visibilité ?

A l'image de la société, le monde de l'exposition souhaite montrer la place oubliée des femmes dans l'art.
Sculpture - Niki de Saint Phalle (Crédit photo : Z1)
Depuis maintenant plusieurs années, le monde de l'art conçoit des expositions qui remettent la place oubliée des femmes sur le devant de la scène. A l'image de notre société, la femme a toujours été présente dans l'art mais pourtant mise au second plan. Il est donc nécessaire de prouver aux générations futures que la place de la femme se trouve dans n'importe quel domaine, y compris l'art. Pour cela il faut reprendre l'histoire de l'art, comprendre que même si leurs noms ne sont pas familiers au plus grand au nombre, elles ont toujours été là.
De plus, il faut aussi leur laisser la place, aujourd'hui pour que l'art de demain puisse médiatiser hommes comme femmes.
L'exposition réussit-elle à remplir ces missions pour redéfinir qui est l'artiste et qui se cache derrière l'œuvre ?
Refaire l'Histoire Repartir de zéro, reprendre l'histoire de l'art tel que chacun la connaît, les grandes périodes, les grands mouvements et montrer que la Femme est là, voilà l'objectif que s'est donné le monde de l'exposition.
C'est le cas du musée du Luxembourg, et de son exposition "Peintres Femmes, 1780-1830, naissance d'un combat", durant l'été 2021 (un commissariat de Martine Lacas). Cette exposition décide d'aborder une période de l'histoire non sans bouleversements politiques, une période qui se définit par la diffusion de l'idéologie révolutionnaire et la fin des anciens régimes. C'est dans cette Europe bouleversée que les femmes peuvent enfin s'imposer dans ce monde à part qu'est l'art.
L'exposition retrace alors les premières professionnalisations, les premières médiatisations et évidemment les premiers accès au marché de l'art. Cette exposition met à l'honneur une trentaine de
femmes françaises s'imposant dans ce milieu qui est resté pour le moment très masculin.
Une autre exposition a mis les femmes à l'honneur durant l'été, c'est l'exposition "Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou (un commissariat de Christine Macel et Karolina
Ziebinska-Lewandowska). Cette exposition reprend la quasi entièreté des mouvements de l'abstrait du 20ème siècle. Pour exposer sur un aussi vaste sujet, qui comprend plusieurs périodes de
l'histoire de l'art comme l'art moderne et l'art contemporain, c'est plus de 110 femmes qui sont alors exposées. On retrouve des mouvements comme le bauhaus, le néoplasticisme, le
constructivisme et bien d'autres. Chaque œuvre
donne l'impression au spectateur de connaître l'artiste et pourtant, à chaque fois c'est une femme dont les spectateurs n'ont sûrement jamais entendu parler. Cela montre au spectateur que les femmes sont bien présentes durant ces mouvements des plus connus et pourtant ce ne sont pas elles dont on retient les noms.
Au MAMAC de Nice, une exposition retrace aussi la place des femmes dans l'art, dans la seconde moitié du 20ème siècle, illustrant le développement de la pop-culture. Ces femmes multiplient alors les combats souvent progressistes tout en suivant la société qui les entoure. On retrouve les femmes dans le rôle de spationautes de la conquête spatiale dans les films, mais aussi une émancipation quant aux critères de beauté, une émancipation sexuelle ou encore le combat pour un idéal pacifiste alors que le monde est déchiré en deux par la guerre froide.
Portraits de Femmes De nombreux lieux d'exposition préfèrent se concentrer sur des expositions traitant d'une artiste. En 2021, on a pu retrouver de nombreux portraits de femmes comme Niki de Saint Phalle (Musée du Touquet), Gabrielle "Coco" Chanel (Palais Galliera), Vivian Maier (Musée du Luxembourg), Georgia O'Keeffe (Centre Pompidou). Ces expositions sont certes moins importantes mais permettent au spectateur de se concentrer sur l'artiste et non sur l'idée que l'artiste soit une femme. Ces expositions exposent les femmes comme les hommes, cela marque aussi l'évolution dans le milieu de l'art. Les femmes artistes peuvent être exposées sans pour autant que le sujet même de l'exposition soit le fait d'être une femme. De plus cela permet aux spectateurs de connaître des noms d'artistes qui sont des femmes. Cela instaure la femme comme une artiste au près de l'opinion publique. Il faut bien avouer que ces noms manquaient à notre culture. Une Nouvelle Place La Femme prend aussi sa place dans l'art contemporain. Il est important de prouver sa place d'hier, mais il est d'autant plus important d'affirmer sa place aujourd'hui.
Le centre d'art du Grand Café à Saint-Nazaire a organisé une exposition fin 2021 en collaboration avec l'artiste Noémie Goudal, "Post Atlantica". Cette exposition cherche à appréhender le paysage sous des angles pluriels.
Le Musée d'Art de Nantes a aussi laissé une artiste à l'œuvre durant la fin de l'année 2021. Cette architecte chinoise aujourd'hui résidant à Nantes, a créé une exposition questionnant à la fois les échelles en architecture et la représentation de l'eau.

L'exposition permet aux femmes d'hier comme d'aujourd'hui de prouver leur réelle place dans un monde qui des centaines d'années durant est resté majoritairement masculin. Ces figures d'hier et d'aujourd'hui permettent de créer le monde de demain.
Louis PAYENTLE1
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié