Réforme du lycée professionnel

Le lycée professionnel se transforme pour mieux former aux métiers de demain et transmettre des savoir-faire d'excellence.
De nouvelles dynamiques pédagogiques sont en place. La co-intervention des professeurs d'enseignement général et d'enseignement professionnel est renforcée pour donner plus de sens aux enseignements généraux en les rendant concrets.
De la troisième prépa-métier au bac professionnel, le lycéen prépare individuellement ou collectivement un « chef d'oeuvre », qu'il présentera à la fin de l'année de terminale devant un jury.
Chaque lycéen bénéficie d'un temps renforcé dédié à la consolidation, à l'accompagnement et à la préparation de son projet d'avenir avec en seconde, un renforcement en français et en mathématiques selon les besoins de chaque élève, après un test de positionnement en début d'année scolaire, et au choix de la spécialité. En première, il consolidera ses acquis et réfléchira sur son projet d'avenir. Pour finir, en terminale, il se préparera à l'insertion professionnelle, à l'entreprenariat ou à la poursuite d'études en fonction de ses choix.
En classe de seconde, plusieurs spécialités de baccalauréat sont organisées sous forme de familles de métiers, permettant à l'élève d'affiner son choix et de se déterminer en fin d'année scolaire. Trois familles de métiers existent dont deux à Notre-Dame : métiers de la relation client vers les bacs professionnels métiers de l'accueil et bac pro métier du commerce et de la vente  ; et les métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique vers les bacs professionnels gestion-administration, logistique, et transport.
Le baccalauréat professionnel et le CAP peuvent être préparés par la voie de l'apprentissage dans les centres de formation d'apprentis publics ou privés (CFA) ou dans les unités de formation par apprentissage (UFA) dans les lycées professionnels en 1, 2 ou 3 ans selon les besoins des élèves.
Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) permettent d'expérimenter et de compléter en situation réelle les connaissances et compétences acquises en lycée. Le contrôle en cours de formation permet d'étaler progressivement l'évaluation des compétences terminales de certaines disciplines .
Les élèves de Notre-Dame pourront continuer vers les BTS du commerce international, de la négociation, du management et de l'immobilier, sans oublier la gestion et le tourisme.
Servane Aubry enseignante



Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié