Une puissance globale encore inégalée

Entre fondements et marques qui permettent aux États-Unis de rayonner, d'influencer l'ordre international et de le dominer.
Natalie Portman dans le rôle de Jackie (Crédit photo : Canburak - Flickr)
Voici le travail réalisé sur plusieurs mois par nos trois envoyées spéciales : Emmarine Bossard, Charlotte Brechault et Anne-Charlotte Bourrigault. Elles sont parties découvrir la vie américaine pendant 6 mois. Motivées et Intéressées par les enjeux qui occupent actuellement notre monde, elles ont accepté de réaliser cet article. Au delà des imprévus et problèmes techniques liés à la réalisation de cette production spéciale, nous laissons, à notre lectorat, le plaisir de découvrir les réelles facettes des Etats-Unis d'Amérique.
1 - Grandeur et démesure culturelle aux États-Unis, les films et séries américains : une domination mondiale... Ce mois-ci, nous avons l'honneur d'interviewer Natalie Portman la célèbre actrice américaine à qui même Hollywood ne résiste pas. L'actrice nous donné rendez-vous chez elle, en Californie, le berceau du cinéma hollywoodien. Bonjour Natalie, pouvez-vous nous rappeler comment vous avez été révélée ?
Bonjour, j'ai participé à l'âge de13 ans au film « Léon » du réalisateur français Luc Besson, qui a été une révélation pour moi. Ce film a eu beaucoup de succès et c'est sûrement à ce film que je dois ma notoriété actuelle.
Vous êtes une actrice américaine et vous êtes d'origine Israëlienne, avez-vous déjà pensé à quitter les États-Unis pour l'Israël ?
J'ai quitté Israël à l'âge de 3 ans. Il est vrai que je n'ai jamais pensé à quitter les États-Unis puisque je crois encore au « rêve américain ». Ma vie, ma carrière auraient été différentes dans un autre pays. Vous savez, le cinéma hollywoodien est tout aussi important que certaines agences gouvernementales comme le FBI ou la CIA. On ne penserait pas comme cela que l'hégémonie américaine passe également par le cinéma, mais c'est bien le cas !
En effet, les EUA utilisent Hollywood comme industrie au service de l'Etat, pensez-vous qu'il s'agit d'un point d'appui indispensable ?
Certes, en début de carrière je me suis souvent demandé pourquoi les scénarios glorifiaient majoritairement - pour ne pas dire tous - l'Etat et l'armée américaine. J'ai découvert par la suite que bon nombre de producteurs recevaient des aides de l'Etat. En contrepartie, ces derniers ont un droit de regard sur le scénario et peuvent ainsi améliorer les aspects de l'Etat américain... Comme cela, les EUA jouent le rôle des justiciers contre les dangers mondiaux. Et veulent être représentés comme un pays modèle : libre et démocratique. Je conseille le livre Hollywar, de Pierre Cornesa qui m'a ouvert les yeux sur les pouvoirs d'influence d'Hollywood à l'échelle nationale mais également mondiale.
Il est vrai que dans les films Marvel et Avengers, votre comparaison marche plutôt bien... mais le film « Jackie », dans lequel vous jouez le rôle principal illustre parfaitement ce système.
Il est vrai que ce film a eu un réel succès aux EUA. En 2017, j'ai eu l'honneur d'incarner la veuve du président Kennedy. J'ai dû mettre en lumière l'héritage politique du président et célébrer l'homme qu'il fut.
« Jouer le rôle de Jackie Kennedy a été pour moi ma plus belle expérience cinématographique » Je ne remercierai jamais assez Pablo Larrain de m'avoir fait confiance pour ce rôle.
En parlant de ce film, la plupart des scènes ont été tournées au Capitole, à Washington DC, cela a-t-il amplifié l'impact émotionnel qu'a eu ce film sur les téléspectateurs ?
En effet, les Américains ont beaucoup apprécié le cadre spatial dans lequel ce film a été réalisé. Le Capitole fait partie, comme la Maison Blanche, de ces lieux politiques et stratégiques qui rendent fiers les américains. Tout comme les hauts lieux touristiques qui rayonnent à l'international et augmentent l'image des EUA : la statue de la Liberté à New-York, le pont de San Fransisco, la région de Californie...
Parlez-nous maintenant des séries américaines que vous pouvez nous conseiller ?
Sans hésitation, je recommande Game of Thrones, Friends et Stranger Things. Ces séries « blockbusters » sont devenues des références pour l'essentiel de la population mondiale. Elles rapportent des milliards de dollars aux EUA. Grâce à de grandes industries, autrefois Walt Disney et maintenant Netflix, le cinéma américain est fortement exportateur et domine largement le marché mondial.
Hollywood a une place conséquente dans la culture et le mode de vie américains surnommés « American way of life ». Hollywood est une institution américaine qui relie le pouvoir politique, économique et militaire. Quel mot selon vous, caractériserait au mieux la culture américaine ?
Selon moi, la diversité, la différence sont les bases de la société américaine. Sans cela le monde serait ennuyeux ! Aux EUA nous avons une expression précise pour caractériser cela : c'est le « melting-pot ». Et je suis fière d'être américaine pour étendre cette idéologie.
Un dernier mot Natalie, plus personnel sans doute, comment avez-vous acquis vos qualités personnelles actuelles ? D'une façon générale, l'expérience de la vie m'a forgée un esprit critique. Mais si je devais être plus précise, je parlerais sans hésiter de mon diplôme de psychologie d'Harvard que j'ai eu en 2003. L'excellent enseignement de cette école m'a été indispensable pour que je prenne conscience de certaines choses dans ma vie et du monde qui m'entoure. Et ma révélation pour le cinéma en fait partie.
Merci infiniment Natalie pour votre accueil chaleureux ! Anne-Charlotte Bourrigault
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié