Journal des Lycées > L'actualité des lycées > Seine-Maritime > Lycée Jean XXIII > Les articles > Les aurores boréales : objets de curiosité !

Les aurores boréales : objets de curiosité !

A l'origine de nombreux mythes et légendes, les aurores boréales fascinent depuis des millénaires. Et les scientifiques ont trouvé une explication à ce phénomène impressionnant…
Le processus (Crédit photo : explorelemonde.com)
Dans les pays scandinaves, certaines légendes racontent que les aurores boréales sont les esprits des anciens saluant les âmes restées sur Terre, tandis que d'autres parlent de jeunes femmes mortes très tôt qui danseraient dans le ciel. Les histoires sont multiples. Au Groenland, on dit plutôt que c'est un match de football qui se joue dans les cieux : elles seraient les âmes des défunts qui jouent avec les crânes des morses.
Selon les scientifiques, ce phénomène naturel et lumineux trouverait son origine auprès du soleil. En effet, comme on le voit sur le schéma ci-contre, celui-ci produit assurément de la lumière, mais aussi des petites particules, qui constituent le "vent solaire". Ces particules arrivent parfois à pénétrer dans l'atmosphère de la Terre malgré le champ magnétique qui la protège. Cela est tout simplement dû au fait que ce champ magnétique se rétrécit au niveau des pôles magnétiques terrestres. Et c'est pour cela qu'on observe les aurores boréales (ou australes) seulement aux pôles de la Terre. Lorsque les particules de vent solaire interagissent avec l'oxygène présent dans l'atmosphère, les aurores sont de couleur verte, et lorsqu'elles interagissent avec de l'azote, elles sont violettes.
Visibles aussi
depuis l'espace
Les aurores boréales et australes sont aussi visibles de l'espace. Les astronautes à bord de la Station spatiale internationale peuvent observer les deux types d'aurores pendant leur voyage autour du globe, et les images qu'ils ramènent sont souvent à couper le souffle.
Il existe des émissions aurorales sur Mars, Jupiter, Saturne et, on le suppose, également sur Uranus et Neptune.
Les aurores sur Jupiter et Saturne produisent quant à elles des émissions en infrarouge et ultraviolet qui sont invisibles à l'œil nu, mais il est possible de les observer grâce à des caméras spécifiques. Ces planètes présentent peut-être également des aurores visibles, mais celles-ci ne ressembleraient en rien à celles que nous avons sur Terre.
Manon PANNIER S2
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié