Journal des Lycées > L'actualité des lycées > Seine-Maritime > Lycée Jean XXIII > Les articles > Les Ouïghours : silence ou indignation, à vous de choisir !

Les Ouïghours : silence ou indignation, à vous de choisir !

Aujourd'hui, la Chine détruit un peuple. Un gouvernement nuit au bonheur d'une population pour l'unique et seule raison qu'ils sont eux et qu'ils n'ont pas les mêmes convictions.
Une manifestante en Turquie en soutien aux musulmans Ouïghours (Crédit photo : lexpress.fr)
Les Ouïghours sont une ethnie musulmane, minoritaire en Chine mais majoritaire dans la province du Xinjiang, située au nord-ouest du pays. Turcophone, le peuple Ouïghour est aussi présent en Ouzbékistan, au Kazakhstan, en Turquie...
Cependant, en Chine, une politique d'internement vise à réduire le démographie de cette population qui est ciblée. Pour ce pays cela permet de lutter contre le terrorisme islamique. Des camps de rééducation sont donc mis en place, détenant un million de personnes sur une population d'environ onze millions. Ces derniers sont enfermés et torturés non pas pour ce qu'ils font, mais pour ce qu'ils sont. Et le gouvernement chinois a frappé si fort que les Ouïghours n'ont jamais trouvé la force de lui résister. Ils vivent dans des conditions inhumaines, surveillés 24 heures sur 24.
Un crime contre l'humanité Torturés, violés, stérilisés de force, ordonnés à courir toute la journée en récitant des chants patriotiques, forcés à travailler pour des marques connues comme Nike ou encore H&M, toutes ces violations touchant aux droits fondamentaux des êtres humains heurtent la conscience et devraient être condamnées car la Chine est en train de commettre un crime contre l'humanité. Par son silence la communauté internationale fait preuve de lâcheté face à ce crime. Car, oui, de nombreux dirigeants notamment de pays musulmans comme l'Arabie Saoudite soutiennent la politique chinoise de destruction des mosquées. Cette passivité des dirigeants de tous les pays peut nous faire penser qu'ils sont favorables à ces actes inhumains. Ils sont donc complices de crimes contre l'humanité. Mais, même s'ils ne réagissent pas, vous qui lisez cet article, ne restez pas impassibles. Ne pensez pas que vous ne pouvez rien faire car chaque acte peut faire bouger les choses comme nous avons pu le voir sur les réseaux sociaux qui ont été pendant un temps aux couleurs des Ouïghours. Plus de 60.000 carrés bleus ont été publiés sur Instagram. Ce mouvement a été organisé à l'occasion de la fête nationale chinoise le 1er octobre 2020. Mais, en réalité, ce n'est seulement pas une action qui a été réalisée mais plutôt une semaine d'actions afin de rendre visible de tous la situation des Ouïghours. Alors ensemble, indignons-nous !
Soltana AL JAMALI P3
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié