L'établissement s'investit durablement

Démarré il y a plus de dix ans, voici l’engagement écologique de Saint-Pierre, au fil des actions, évolutions sociétales et réglementations.
Deux tables de tri ont été installées avec un affichage spécifique. (Crédit photo : Thomas Aigu)
Le développement durable fait son apparition avec la commission Brundtland, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, en 1987. Dans leur rapport, les auteurs mettent en avant la nécessité de concilier l’environnement avec un développement — socialement — équitable, redéfinissant ainsi le rôle de l’économie mondiale. C’est donc tout naturellement que Saint-Pierre s’est investi dans le développement durable.
Le self :
un point stratégique
Les premières actions concernaient le tri des déchets. Leur gestion fut d'abord progressivement réaménagée au restaurant scolaire. Quatre poubelles sont aujourd'hui utilisées : une pour les déchets recyclables (pots de yaourt...), une pour le pain, une autre pour les déchets organiques et la dernière pour la viande et le poisson. Des agents du personnel de cuisine sont chargés, tour à tour, de surveiller le tri effectué par les élèves durant le service. Cela permet de limiter les erreurs et d’aider les élèves moins expérimentés.
De plus, une table de troc a été installée afin que les produits non consommés par certains élèves puissent l’être par d’autres, les entrées sont en libre-service, le pain est à volonté, et des assiettes « petite faim » sont proposées.
De plus, le service restauration de l’établissement travaille avec plusieurs producteurs locaux notamment pour la viande, le poisson, le pain et le fromage blanc.
Une démarche
gagnant-gagnant
Par ailleurs, au vu des grandes quantités de papier jeté, l’établissement a engagé un partenariat avec une entreprise de recyclage afin de collecter séparément le papier. Saint-Pierre reçoit ainsi une indemnité, et l’investit dans d’autres projets.
Dans la continuité du tri des déchets déjà effectué au self, des composteurs ont été installés. Une soixantaine d'élèves motivés et le personnel de cuisine ont été formés à la pratique du compostage. Des petits groupes d'élèves ont été constitués et ils se chargeront tour à tour d’amener les biodéchets jusqu’au composteur, en fin de service de restauration.
Cela roule
et coule de source
Une plateforme de covoiturage est également en service pour mettre en relation grâce à une carte les parents de l’établissement et ainsi favoriser le covoiturage.
Concernant les consommations en eau, le flux des robinets a été diminué, et des chasses d'eau double flux ont été installées.
Enfin, des fenêtres simples vitrages ont été changées.
Suivez-nous
Recevez la Newsletter
Connexion à l'intranet

N'utilisez pas cette fonctionnalité si vous utilisez des postes partagés

 
Mot de passe oublié
Mot de passe oublié